Cave Coopérative De Vinification La Montagnacoise
Commune Montagnac (34)
Réalisée par
Villeneuve René (architecte)
Jalabert (entrepreneur)
André (entrepreneur)
Villeneuve René (architecte)

Date de construction initiale 1937
Ref. IA34004286

Crédits
Herbert Carole ; Lochard Thierry
(c) Inventaire général, 2004



Histoire
La société coopérative est constituée le 14 décembre 1936. La construction du premier bâtiment date de 1937 (elle porte la date) pour une cuverie de 29 500 hl. avec 381 adhérents. Une plaque de fondation située dans la cave indique qu'elle a été construite à cette date sur les plans de l'architecte [René] Villeneuve par les entrepreneurs Jalabert et André ; elle donne également la liste des membres du conseil d'administration fondateur (S. Clergue président, etc.). Ce premier conseil d’administration respecte les sensibilités politiques et religieuses du village, avec un président protestant et radical et un secrétaire catholique de droite ; cet équilibre est maintenu volontairement jusque dans les années 1980. Les projets et les extensions des années 1960-80 sont documentés dans le fonds privé J. Villeneuve et la série 7 M des Archives Départementales. 1947 : demande complémentaire de 11.945.000 f : rapport du Génie Rural, 20 novembre, et lettre du directeur des Services agricoles, 17 décembre. 1948 : demande d’avance à long terme de 4.320.000 f pour un agrandissement, pour un montant initial de 16.420.000 f avec un dépassement de 7.239.650 f : rapport du Génie Rural, 14 mai. 1949 : demande de 15.000.000 f (le projet date de 1948, en collaboration avec Villeneuve : il s’agit de la construction en prolongement de la cave existante d’une cuverie de 13.320 hl, desservie par 2 couloirs dans la continuité de ceux qui existaient, pour un montant total de 20.000.000 f), rapport du Génie Rural, 21 avril et avis favorable du directeur des Services agricoles, 9 mai 1949. 1951 : projet de cuverie de 7520 hl pour un montant de 10.600.000 f (le programme d’investissement de 1951 n’a pas retenu ce projet que la coopérative a été dans l’obligation d’entreprendre par ses propres ressources, mais avec des appels d’offre sous le contrôle du Génie Rural), rapport du Génie Rural, 3 août 1951. 1952 : rapport du Génie Rural, 1er octobre, pour le projet d’agrandissement établi par René Villeneuve (construction en prolongement du bâtiment existant d’une cuverie de 7520 hl et transformation de l’installation de réception des vendanges avec égrappoirs, pompes à moût, etc., pour un montant de 22.600.000 f), avec un financement sous forme de subvention de l’Etat (1.130.000 f), de participation de la coopérative (14.470.000 f), et de prêt de la Caisse nationale de crédit (7.000.000 f). 1953 : rapport du Génie Rural, 20 octobre, à propos du projet de 1952 estimé à 22.600.000 f, avec dépenses supplémentaires de 5.000.000 f. 1955 : rapport du Génie Rural, 16 avril, relatif au projet de René Villeneuve de construction d’un bâtiment sur un terrain situé au nord de la cave actuelle et séparé par un chemin, avec galerie souterraine, pour un montant total de 20.000.000 f (bâtiment en béton de pouzzolane assurant l’isolation thermique et couvert en tuiles canal sur hourdis creux armés, de 36,10m de long sur 11,60m de large avec couloir central de 2m de largeur, cuves parallélépipédiques sur 3 étages, un sous-sol, le rez-de-chaussée et 1 étage, et une cuve cylindrique de grande capacité, 2.770 hl, placée à l’extrémité du couloir de circulation, pour une capacité totale de 17.550 hl). Une extension arrière est prévue en 1963 en quatre tranches successives (non réalisée à l'identique). La réception des vendanges est déplacée en 1968 à l'arrière de la cave, en partie haute. La couverture de la cave annexe est construite à l'arrière de la cave d'origine en 1971. En 1972, des bureaux sont aménagés au rez-de-chaussée en façade principale. Des cuves extérieures sont implantées en 1976 et 1981. La capacité de 170 000 hl en 1963 est portée à 325 000 hl en 1969 et 405 000 hl en 1998 ; la plus grande cuve contient 42 000 hl. Le nombre d’adhérents augmente depuis la création jusqu’en 1976 : 381 en 1937, 1192 en 1963, 1288 en 1976, 1208 en 1987, 900 en 1998. Quelques gros propriétaires rejoignent la coopérative en 1948 et en 1949. La cave de Montagnac regroupe aujourd’hui les communes d’Aumes, Lézignan-la-Cèbe où un centre de ramassage est construit en 1959, Cazouls-d’Hérault et Nizas, chaque commune étant représentée au conseil d’administration à partir de 1968 ; la fusion avec la cave d’Usclas date de 1978 et avec celle de Loupian de 1996.


Galerie (2)

Description
La cave d'origine est construite avec avant-corps et fronton devant 4 corps de bâtiments parallèles. Les quais de réception étaient situés à l’origine en rez-de-chaussée sur la façade principale, avant la transformation de 1972. Les extensions sont réalisées à l’arrière (cave annexe, cuves, quais de réception des vendanges) et de l'autre côté de la rue (chai, logement de fonction).


Observations
Parmi les créations de René Villeneuve, la coopérative de Montagnac est l’une des rares, avec celles de Montaud, Gabian et Magalas, a comprendre plusieurs vaisseaux parallèles unifiés derrière un avant-corps avec fronton, les autres coopératives étant composées d’un vaisseau unique avec parfois des vaisseaux latéraux plus petits correspondant à des agrandissements. Les grandes arcades aveugles dans lesquelles s’inscrivent les quais de réception des vendanges au rez-de-chaussée (à l’origine) et les baies du premier étage sont parmi les motifs caractéristiques de René Villeneuve.