Cave Coopérative Des Vignerons De Cruzy
Commune Cruzy (34)
Réalisée par
Leenhardt Edmond (architecte)
Leenhardt Edmond (architecte)
Peyre Emile (architecte)
Cauquil-Gleizes Henri (architecte)

Date de construction initiale 1933
Ref. IA34004306

Crédits
Lochard Thierry
(c) Inventaire général, 2004



Histoire
Le projet de coopérative date de 1930. La société coopérative est créée le 16 décembre 1932. La coopérative est construite en 1933 et agrandie en 1936 (les dates sont portées). Des avances à long terme de 129.000 f et 220.000 f sont demandées en 1934 et 1936 pour le financement de l'agrandissement. Les comptes de l’architecte Edmond Leenhardt font apparaître son intervention entre 1930 et 1942 : honoraires d'étude de 3500 f en 1930 ; 1er acompte et 2ème acompte de 10 000 f chacun en 1933 ; 5000 f reçus en 1936, date à laquelle les premiers travaux sont soldés pour la somme de 2364 f ; 12 000 f versés en 1938 pour l’agrandissement de 1936 ; honoraires perçus en 1940 (15 000 f) et en 1942 (30 000 f) pour des travaux non identifiés. Un agrandissement de 21 000 hl est réalisé en 1957. Il s’agit peut-être du cuvage situé à l’extrémité des bâtiments de 1933 et 1936, auquel sont accolés les nouveaux quais de réception des vendanges. La présence d’armoiries de la commune et la dissymétrie des pignons confirment l'attribution orale de cet agrandissement à l’architecte Emile Peyre. En 1980, la cave achète la distillerie voisine et implante sur le terrain sept nouvelles cuves. L’intervention tardive de l’architecte Henri Cauquil-Gleizes ne permet pas à ce jour d'être précisée.


Galerie (2)

Description
Les deux corps de bâtiment parallèles de 1933 et 1936 et le logement indépendant sont caractéristiques des coopératives construites par l’architecte Edmond Leenhardt : façade principale sur mur de long-pan sans avant-corps, quais de réception des vendanges dans œuvre en partie centrale et couverts par un auvent métallique, baies en plein-cintre inscrites dans un bandeau décoratif horizontal avec inscription et réparties sur la façade inégalement (trois baies au centre correspondent aux quais de réception primitifs ; deux baies latérales sont percées très à l'écart), bandeau décoratif rampant sur les pignons avec baies jumelées en partie haute. Le plan en « fer à cheval » est également utilisé systématiquement par l’architecte dans cette période : à l'intérieur, la cave d'origine abrite un hall central où le matériel vinicole est groupé, tandis que les cuves sont édifiées sur les trois côtés. L’extension des années 1960, d’un modernisme pittoresque qui rappelle les créations d’Emile Peyre ou de Joseph Rouqier, intègre des motifs architecturaux répandus à cette période : opposition des murs en moellons apparents (calcaire et grès ?) et des structures en béton peint, pignons de la cave et de l'avant-corps dissymétriques, jours d’aération en béton formant frise, corniche en béton.


Observations
La coopérative est très représentative des créations de l'architecte Edmond Leenhardt dans les années 1930. L'extension des années 1960 est également typique du modernisme pittoresque de cette période.