Coopérative De Distillation Les Vignerons De Bassan Actuellement En Liquidation
Commune Bassan (34)
Réalisée par
Bertrand Maurice-Paul (architecte)

Date de construction initiale 1932
Actuellement
En liquidation
Ref. IA3400706

Crédits
Rodriguez Lionel
(c) Inventaire général, 2009



Histoire
La coopérative de distillation Les Vignerons de Bassan est fondée lors de l'assemblée générale constitutive du 12 mars 1932, seize ans avant la construction de la cave coopérative. A une date inconnue s'opère le passage à la diffusion, dont témoigne une batterie de huit cuves extérieures servies par une grue. Une partie de l'appareillage d'origine est conservée, tandis que de nouvelles machines plus importantes sont acquises pour augmenter la capacité de production. De 1980 à 2000 la production s'oriente vers la qualité. Les caves coopératives et domaines privés de la région de Béziers et de Pézenas y distillent leurs fines, produisent des “carthagènes” (mistelles) et des fruits à l'alcool. La production est arrêtée depuis 2001. La société est en liquidation. Un lotissement pavillonnaire environne la distillerie.



Description
La distillerie est un édifice à bâtiments isolés. Un premier groupe de bâtiments jointifs concentre le silo, l'atelier de distillation, le logement bureau et le chai à alcool. A l'entrée du site, près du portail, s'élève un bâtiment à usage de poste de pesage, laboratoire et local à archives. Près du silo ont été construits une batterie de cuves à diffusion et une aire de dépôt des marcs épuisés. La circulation extérieure débute par le poste de pesage relié au pont-bascule, continue par une rampe longeant la façade principale de la distillerie, et aboutit au quai de déchargement contre le silo. Le retour des convois s'effectue par le même itinéraire en sens contraire mais emprunte une sortie à l'arrière du bâtiment. La façade principale est composée du mur gouttereau du logement bureau, des pignons de l'atelier de distillation et du silo. Le silo à marcs abrite un vaisseau dont le gouttereau est percé de trois portails de déchargement, de plain pied avec le quai desservi par la rampe extérieure. Le corps de bâtiment est ajouré d'une verrière. Un autre portail est ménagé dans le mur gouttereau mitoyen avec l'atelier de distillation. Ce corps de bâtiment est la réplique réduite du précédent, à la différence que son pignon antérieur présente un portail surmonté d'une fenêtre à deux meneaux et traverse, couverte d'un arc en plein cintre. Le pignon postérieur est percé d'une baie thermale. Le dernier corps de bâtiment abrite un étage carré et un vaisseau. Le premier niveau comprend le bureau et la cuisine du logement, possédant chacun une porte d'entrée en façade principale. La partie arrière du corps de bâtiment est distribuée par un dégagement, qui commande l'accès au chai à alcool. Celui-ci s'élève en vaisseau jusqu'au premier étage occupé par le logement. Le poste d'entrée présente sa façade principale sur le mur gouttereau au pied duquel est placé le pont bascule, et se trouve protégée par une toiture débordante. Le bâtiment est divisé en deux niveaux comprenant chacun deux pièces percées de fenêtres en façade principale. L'accès à l'étage s'effectue par un escalier extérieur et une coursière en encorbellement. Les couvertures des bâtiments sont en tuiles creuses portées par des charpentes métalliques. Les agrandissements comprennent la construction de la batterie de cuves à diffusion, associée à une grue et une aire de dépôt des marcs épuisés. Le silo est transformé en atelier de distillation supplémentaire, chai à vins et piquettes. Un décor taloché dans l'enduit projeté court le long des encadrements et souligne les angles des façades. Le pignon antérieur du silo présente l'inscription "Bassan - Distillerie Coopérative" dans un style art déco.