Coopérative Vinicole - Azille-Minervois (11)
Commune Azille-Minervois (11)
Réalisée par
Tarbouriech Jean-Félix (architecte ingénieur)
Villeneuve René (architecte)
Villeneuve Jean (ingénieur)

Ref. IA11001504

Crédits
Sauget Jean-Michel
(c) Inventaire général, 2008



Histoire
La société coopérative agricole de vinification est créée début 1934. Jean-Félix Tarbouriech, ingénieur et architecte installé à Carcassonne, est chargé de dresser les plans de la cave et de suivre les travaux de construction. La cave primitive a trois vaisseaux accolés précédés d'un avant-corps de style Art déco. En décembre 1934, un projet d'agrandissement est déposé, les travaux sont réalisés en 1935 : une série de cuves est installée à l'arrière, au-delà de l'allée transversale. Cette même année, un nouveau projet d'agrandissement porte sur la réalisation d'un quatrième vaisseau, à gauche, mais il n'aboutit pas. En 1939, Tarbouriech dresse un nouveau projet d'agrandissement qui doit occuper tout l'espace libre à l'arrière du bâtiment existant. Les trois allées de circulation sont fermées par des cuves disposées en abside ("chapelle") tandis que le bâtiment, aligné sur la limite de parcelle, est fermé par un mur biais. En juin 1939, Tarbouriech, reprenant l'idée avancée en 1935, propose la construction du 4e vaisseau, accolé à gauche, dans l'alignement de ses voisins mais la guerre annule le projet qui n'est réalisé qu'en 1955-1956. En 1960, René Villeneuve, architecte installé à Narbonne, et son fils Jean Villeneuve, ingénieur et associé, construisent quatre cuves rondes en béton contre le mur gouttereau de ce vaisseau.. En 1963, ils construisent l'extension postérieure du vaisseau 4 sur deux étages de cuves. En 1965-1966, une nouvelle cuverie est construite par l'entreprise Chordi (A. et J.) de Lézignan-Corbières dans l'angle formé par l'extension du vaisseau 4, à l'arrière du vaisseau 3, les cuves étant disposées perpendiculairement aux autres. En 1966, un nouveau bâtiment, en retour d'équerre en avant du vaisseau 4, ferme la cour nord, aligné sur le chemin vicinal. En 1967, le bâtiment de 1965 est prolongé vers le sud avec une nouvelle cuverie adossée à la façade postérieure des deux vaisseaux primitifs de droite. Le procès verbal de réception définitive de ces travaux est signé en juin 1970. En 1973 est dressé un projet de construction d'une unité de vinification de vin rosé dans l'angle sud-est demeuré libre mais les travaux ne se feront pas. Finalement, en 1974, Jean Villeneuve dresse seul les plans du projet pour construire une dernière cuverie dans l'angle laissé libre (parcelle 1811). Par la suite, d'autres extensions se font régulièrement : reconversion du bâtiment de l'ancienne distillerie coopérative en chai de stockage, batteries de cuves rondes derrière ce chai (cuves en béton, en polyester, en inox), construction d'un bâtiment sur la parcelle 1813 et d'autres travaux de modernisation suivront. La cave fonctionne encore en 2008.



Description
La cave est composée de trois vaisseaux longitudinaux précédés d'un avant-corps à un étage carré. Ce corps de bâtiment, d'inspiration Art déco, est couvert d'un toit en terrasse. Il possède quatre quais centrés sous un auvent en béton formant balcon pour le logement situé à l'étage. La façade est surmontée d'un fronton droit cantonné par deux pilastres décorés de grappes de raisin. Le panneau central portant l'inscription de la cave est lui-même cantonné de deux autres pilastres plus maigres qui portent un élément cintré couronnant le fronton. Deux petits balcons avec garde-corps en tuiles creuses encadrent cet élément curviligne. Les murs pignons des trois vaisseaux sont aveugles, leurs rampants sont équipés de génoises. La charpente métallique repose sur deux séries de poteaux appuyés sur les cuves. Un hall de travail parallèle à la façade sépare les quais des cuves. Deux escaliers tournant à deux volées droites sont disposés dans les angles des vaisseaux, de part et d'autre des quais. Les cuves sont sur un seul niveau, de part et d'autre des trois allées de circulation. L'extrémité de chaque allée est fermée par des cuves disposées en abside ou "chapelle". Les cuves fermant l'allée de droite ont été démolies pour communiquer avec les cuveries arrières disposées perpendiculairement à l'axe de la cave primitive, sur deux niveaux. A gauche, un quatrième vaisseau, construit à l'identique, abrite des cuves disposées sur un seul niveau puis sur deux dans sa moitié postérieure. Contre le mur extérieur de ce vaisseau, une batterie de cuves rondes est précédée par un chai de quatre autres cuves rondes en béton aligné sur le chemin vicinal. A l'arrière de la cave primitive à trois vaisseaux, les agrandissements reprennent l'alignement des toits à longs pans alors que les cuves sur deux étages sont disposées perpendiculairement aux autres. La structure porteuse du bâtiment est alors en béton armé et hourdis de briques. La partie droite de la propriété était occupée par une distillerie coopérative qui a été fermée et transformée en chai de stockage. Derrière cette construction, un grand chai s'élève le long du chemin de desserte de la cour de manoeuvre arrière, précédé par une batterie de cuves rondes extérieures en matériaux différents.