Distillerie Coopérative
Commune Montblanc (34)
Réalisée par
maître d'oeuvre inconnu
Brès Paul (architecte)
Azam Edouard (entrepreneur)

Date de construction initiale 1926
Actuellement
Cuma
Ref. IA34007124

Crédits
Normand Sabine
(c) Inventaire général, 2009



Histoire
La Société coopérative de distillation de Montblanc est créée en avril 1926. En 1938, établissement d'un devis par l'architecte Paul Brès, avec la collaboration du Génie Rural pour apporter des modifications à la distillerie. Il est prévu de : construire un escalier d'accès au foyer de la chaudière, de démolir la passerelle en béton, de construire une passerelle bois, de construire des parois en béton armé sur les silos à marc au-dessus de l'appareil à distiller. En 1939, Paul Brès signe les plans pour la construction d'un silo à marc de 363 mètres cubes. Il recommande à Edouard Azam, entrepreneur, l'ingénieur Emile Plancherel pour le calcul et l'établissement des plans de ferraillage du silo. En 1939, le président de la République, Albert Lebrun, avait inauguré la cave coopérative de Montblanc que Brès venait de terminer. Le certificat de règlement est effectué le 20 août 1940 au bénéfice d'Edouard Azam. Après 1945, le bâtiment abrite une CUMA (coopérative d'utilisation de matériel agricole).


Galerie (5)

Description
Le bâtiment ayant abrité la distillerie coopérative de Montblanc est situé en bordure nord du village. Le bâtiment de la distillerie est un édifice de plan rectangulaire couvert d'un toit à croupes en tuiles mécaniques. La façade sud se compose d'un portail d'accès disposé sur la partie gauche, ainsi que d'une porte d'entrée et d'une baie aux encadrements en pierre de taille et ornées d'un claveau central au niveau du linteau. Présence de restes d'enduits à la chaux. Au-dessus du portail, un cartouche sur lequel on peut encore lire l'inscription "Coopérative de distillation". La bordure de toit est ornée d'un lambrequin en tôle.


Observations
La distillerie est créée en 1926. Un silo à marc en béton armé est construite d'après les plans de l'architecte héraultais Paul Brès, en 1940.