Les Grappes D'alaric
Commune Capendu (11)
Réalisée par
Reverdy Jules-Pierre (?, architecte)
Villeneuve René (architecte)
Villeneuve Jean (ingénieur)

Ref. IA11001519

Crédits
Sauget Jean-Michel
(c) Inventaire général, 2008



Histoire
La cave est construite en 1931, probablement par J.-P. Reverdy. La cave primitive correspond aux deux vaisseaux de gauche précédés d'un avant-corps à fronton. Les différents agrandissements des bâtiments ne sont pas documentés, un seul étant mentionné par les sources en 1938. Ils se font d'abord à l'arrière, par allongement des vaisseaux. A une date indéterminée, deux autres vaisseaux longitudinaux, précédés d'un avant-corps, sont accolés contre le flanc droit de la cave primitive, sur un plan identique. Ces deux vaisseaux sont également agrandis à plusieurs reprises. En 1960, une cuve souterraine de 1700 hl est construite dans la cave principale par René et Jean Villeneuve qui deviennent les maître d'oeuvre des prochaines campagnes d'agrandissements. En 1961, une dernière batterie de cuves est construite à l'arrière du vaisseau 2 de la cave primitive, en limite de parcelle : c'est le dernier agrandissement réalisé dans le bâti existant. En 1963, construction de 3 cuves rondes en béton dans l'angle de la parcelle formé par les deux chemins ruraux. En 1965, les 4 dernières cuves rondes viennent terminer cette batterie extérieure. D'autres travaux de modernisation sont entrepris par la suite : modernisation des quais de réception de la vendange en 1967-1968. La cave a fusionné avec d'autres caves voisines et reste en fonction.



Description
La cave primitive comporte deux vaisseaux longitudinaux avec un avant-corps à un étage carré couvert par un toit à croupes. Il devait être en terrasse à l'origine. Un fronton droit, couronné d'une corniche moulurée en béton, porte l'inscription de la cave flanquée de deux séries de cabochons ronds. Les quais sont groupés latéralement dans la moitié droite du rez-de-chaussée, les bureaux sont à gauche. Les vaisseaux sont couverts de toits à longs pans simples dont les charpentes métalliques sont soutenues par une rangée de poteaux reposant sur les cuves. Celles-ci sont disposées sur un seul niveau en rangées parallèles séparées par des allées. Les cuves latérales débordent légèrement sur le hall de travail qui occupe l'extrémité des vaisseaux, derrière l'avant-corps. Des allées transversales au milieu et à l'autre extrémité des bâtiments facilitent les circulations. La cave primitive est doublée par une nouvelle installation construite à l'identique, avec un nouvel avant-corps. A l'extérieur, cuves rondes en béton, couvertes par un plancher terrasse, disposées perpendiculairement aux bâtiments existants en fond de parcelle.