Les Producteurs De Vin Blanc
Commune Pinet (34)
Réalisée par
Leenhardt Edmond (architecte)
Brès Paul (architecte)
Date de construction initiale 1923
Ref. IA34004290

Crédits
Herbert Carole ; Lochard Thierry
(c) Inventaire général, 2005



Histoire
En 1922, des viticulteurs se regroupent pour la création d’une coopérative. L'assemblée constitutive de la société a lieu le 31 décembre de la même année, avec 240 adhérents. La société coopérative serait constituée à l’initiative de M. Gaujal pour ses ouvriers agricoles. Dans une lettre du 21 février 1923, le directeur des Services Agricoles évoque la coopérative « à construire » et indique qu’il s’agit de la première coopérative construite exclusivement pour la production de vins blancs. Une photographie ancienne montre la coopérative d’origine construite la même année avec, en façade principale sur pignon, le quai de réception des vendanges en partie centrale, surmonté d’une grande baie en arc plein cintre à meneaux ; le logement de fonction ou les bureaux sont situés dans un bâtiment accolé à droite de la coopérative. La capacité de la cuverie est de 31 000hl. L’architecte Edmond Leenhardt intervient dès 1929 pour l’étude du premier agrandissement. Des plans datés de novembre 1942 représentent la coopérative d’origine avec son plan en « fer à cheval » et le premier agrandissement sur le côté gauche. En 1932, un autre agrandissement est prévu et les cahiers d'honoraires d’Edmond Leenhardt font également apparaître son intervention à cette date pour un « 2ème agrandissement ». Les plans de novembre 1942 et un mémoire de l’architecte Paul Brès du 8 janvier 1951 indiquent qu’il s’agit du bâtiment construit à l’arrière de la coopérative initiale et de son premier agrandissement, pour une cuverie supplémentaire et l’installation du traitement des vendanges par pressurage hydraulique. En janvier 1942, Paul Brès donne un projet de transformation pour l’installation de nouveaux quais de réception des vendanges. Une première variante situe ces quais dans le bâtiment arrière de 1932 ; l’architecte donne pour cette solution un projet d’élévation principale qui unifie les deux corps de bâtiments de 1923 et 1929 et le logement de fonction sur la droite dans un style régionaliste très prononcé, avec deux travées asymétriques, génoise, cadran solaire et soubassement en appareil polygonal. Une autre variante situe les quais dans un nouveau corps de bâtiment construit à l’avant de la coopérative d’origine et de son premier agrandissement, soit en partie centrale de la façade principale ou reportés sur le côté droit. En novembre et décembre de la même année 1942, Paul Brès privilégie la construction d’un nouveau corps de bâtiments à l’avant de la coopérative d’origine avec l’implantation des quais sur la façade latérale droite. Il unifie les deux corps de bâtiments anciens derrière une composition très différente de celle envisagée en janvier, plus moderniste et d’inspiration Art Déco, avec toiture terrasse, pavillons latéraux, fenêtres groupées en baie horizontale, etc. Aucun de ces projets ne semblent avoir été réalisés. En janvier 1951, Paul Brès dresse un projet d’agrandissement de la cuverie. Un mémoire explicatif du 8 janvier indique que la modification des méthodes de pressurage libère l’espace utilisé dans le bâtiment arrière construit en 1932, les nouvelles installations ayant été rapprochées des quais de réception des vendanges. L’espace disponible dans le bâtiment peut donc être utilisé pour l’agrandissement de la cuverie. Une première tranche de travaux (15 000 hl.) est entreprise par la société coopérative en mars sur ses ressources propres. Le 16 novembre, une demande d’avance à moyen terme est faite pour la réalisation totale du projet ; le Génie rural donne son accord le 16 novembre 1951. Les travaux sont achevés en 1953. Les transformations plus récentes (dont la chronologie reste à préciser) modifient profondément la physionomie de la coopérative : implantation en fond de parcelle de 4 cuves en béton semi-enterrées dans les années 60 ; aménagement des quais de réception des vendanges en 1965-66 (inauguration en septembre 1966), ainsi qu'une coopérative de vinification (il s'agit peut-être de la cuverie-tunnel indépendante en béton armé attribuable à Paul Brès, construite dans la cour à droite de la coopérative d’origine) ; nombreuses cuves extérieures en acier émaillé et inox, cuverie annexe de 40 000 hl. dans les années 70 ; hangar pour la mise en bouteille et le stockage en 1981 ; nouvelle cuve de 600 hl. en 1988 ; aménagement d’un laboratoire à l’intérieur de la coopérative en 1991 ; caveau de dégustation annexe en 1995.


Galerie (1)

Observations
La coopérative, fortement remaniée lors des agrandissements successifs, conserve des éléments architecturaux d'origine.