Les Vignerons De Fitou-Lapalme
Commune Lapalme (11)
Réalisée par
Reverdy Jules-Pierre (architecte)

Date de construction initiale 1927
Ref. IA11001544

Crédits
Sauget Jean-Michel
(c) Inventaire général, 2008



Histoire
La cave est construite par Jules-Pierre Reverdy, comme l'attestent les certificats fournis par la société Valette & Rouanet (devenue Sudmétal) qui y a travaillé sous la conduite de ce maître d'oeuvre. Le cartouche apposé sur le mur pignon du 1er vaisseau ressemble aux cartouches que Reverdy place sur ses caves. La cave est très peu documentée et son évolution demeure mal connue. Il semble qu'un vaisseau transversal ait d'abord été construit, avec probablement un petit avant-corps en rez-de-chaussée adossé au mur gouttereau. Un second vaisseau est ensuite adossé à l'arrière à une date indéterminée. Avant 1966, une batterie de cuves est encore installée à l'arrière, séparée de la cave existante par une allée étroite ; elle est couverte par un toit en appentis dans le prolongement du versant du vaisseau 2. En 1966, l'amorce du vaisseau 3 est construite sous la direction de Ch. Azaïs (2 x 4 cuves de part et d'autre du hall au lieu des 18 prévues) mais le projet de cuves rondes adossées au mur gouttereau est abandonné. En 1967-68, les quais sont modernisés. En 1972, Azaïs surveille la construction de deux cuves rondes derrière la cave, disposées perpendiculairement au mur gouttereau, ainsi que deux cuves rondes contre le pignon des cuves sous appentis, à droite. Un poste de pressurage prend ensuite place devant ces cuves en 1977. En 1978-79, une cuverie de fermentation avec installation de refroidissement prend place à côté des cuves rondes arrières. Par la suite, la cave se développe au nord de la parcelle sur des terrains situés de l'autre côté du ruisseau mais, en l'absence de documentation et faute d'avoir vu les lieux, rien ne peut être dit sur ces travaux. La cave fonctionne encore, elle a fusionné avec la cave de Fitou et de nouvelles installations devraient voir le jour sur un nouveau site.


Galerie (5)

Description
C'est une cave relativement atypique que Reverdy a construit. C'est également une des seules qui soit ouvertement spécialisée dans une production particulière, les mistelles, la seconde cave spécialisée étant la cave des blanquettes de Limoux (Sieur d'Arques). C'est également la seule coopérative vinicole spécialisée dans la fabrication de vins doux naturels recensée dans l'Aude qui n'a pas de zone délimitée pour cette production. La cave primitive possède un vaisseau transversal avec, peut-être, des quais sous abri sur le mur gouttereau. Les cuves sont disposées, sur un seul niveau, en deux batteries séparées par une allée centrale. Un hall de travail traversant est disposé au centre, il est repris dans les travées suivantes, en largeur dégressive. Le mur pignon porte un cartouche et l'inscription gravée "CAVE COOPERATIVE - MISTELLES". Le 2e vaisseau est construit à l'identique mais il ménage un grand espace de travail à gauche en entrant par le mur pignon. Par la suite, les quais sont transformés mais restent à un niveau simple tandis que des bureaux sont installés sur deux niveaux à gauche des quais.