Les Vignerons De Mailhac
Commune Mailhac (11)
Réalisée par
Reverdy Jules-Pierre (architecte)
Cambiès Emile (architecte)
Bouteillé François (architecte)

Date de construction initiale 1930
Ref. IA11001552

Crédits
Sauget Jean-Michel
(c) Inventaire général, 2008



Histoire
La société est créée en 1930 et J.-P. Reverdy est très probablement le maître d'ouvrage des bâtiments. Le style du fronton de l'avant-corps s'apparente à ses réalisations. L'évolution de la coopérative n'est pas documentée avant 1958 mais un plan dressé par Emile Cambiès en 1961 comporte quelques indications de travaux intéressantes. La présence de Cambiès comme maître d'oeuvre secondaire permet de confirmer implicitement l'attribution de la cave à Reverdy : Cambiès a travaillé à plusieurs reprises pour Reverdy, notamment à Saint-Marcel, Bize-Minervois et Coursan, la Vinicole. Jusqu'en 1961, la cave a été agrandie à quatre reprises en respectant un plan d'ensemble en U très ouvert. La cave primitive comporte un seul vaisseau transversal et son avant-corps. Le premier agrandissement est la prolongation du vaisseau à droite puis l'installation d'un corps de bâtiment en retour d'équerre. Le deuxième agrandissement se fait par un corps de bâtiment disposé symétriquement à gauche. Par la suite, un élément de cuverie vient compléter cet équipement en empiétant sur la façade du vaisseau. Le 3e agrandissement se fait par l'arrière avec la construction d'une cuverie simple contre le gouttereau postérieur, à droite, les cuves étant séparées du vaisseau primitif par une allée de circulation. Le 4e agrandissement, suivi par Cambiès en 1958 (?), se fait par l'extension de cette cuverie, dans l'axe du hall de travail. En 1961, Cambiès propose la construction du 5e agrandissement qui terminera la cuverie, sur la gauche. Cambiès partant à la retraite, c'est François Bouteillé qui reprend la suite des travaux. Il suit la construction d'un chai isolé par l'entreprise Bourrel, de Homps, au sud de la cave, de l'autre côté du chemin. En 1966, le même maître d'oeuvre double le chai par une construction similaire. La cave ferme en 2007 après la fusion avec la coopérative vinicole de Pouzols-Minervois, village voisin.


Galerie (3)

Description
La cave primitive comporte un vaisseau transversal équipé de cuves sur un seul niveau réparties en trois batteries : une continue au fond, deux séparées par un hall de travail non traversant, disposition insolite chez Reverdy. L'avant-corps centré est plaqué contre le mur gouttereau. Il comporte un étage carré surmontant des quais centrés. Le mur de façade est interrompu par un fronton à redents cantonné de volutes portant un fronton triangulaire sommé par une corniche rampante. L'inscription "cave coopérative" est inscrite dans le fronton. Les ouvertures latérales du bâtiment adossé contre le vaisseau possèdent des linteaux débordants semblables à ceux que Reverdy place volontiers au-dessus des baies de ses caves. Le développement de la cave répond à un plan d'ensemble cohérent : les agrandissements se font par ajout de corps de bâtiments perpendiculaires, de part et d'autre de la cour de manoeuvre, qui forment un U très ouvert. C'est probablement l'oeuvre de Reverdy dans un premier temps (voir la cave des Rouges - Duc de Joyeuse à Limoux) puis de Cambiès après le retrait de Reverdy. Les réalisations de Bouteillé sont fidèles à ses autres travaux : grand bâtiment fonctionnel en béton où seules les superpositions géométriques de baies carrées à encadrement saillant rythment les murs hauts.