Les Vignerons De Portiragnes
Commune Portiragnes (34)
Réalisée par
Peyre Emile (architecte)
Cauquil-Gleizes Henri (architecte)
Date de construction initiale 1949
Ref. IA34004291

Crédits
Lochard Thierry
(c) Inventaire général, 2004



Histoire
La coopérative initiale est créée en 1949 (elle porte la date) probablement par l'architecte Emile Peyre, pour une production de 8.000 hl. La première extension est réalisée en 1951 dans le prolongement de la coopérative initiale. Cette extension et celles qui vont suivre (1958, 1960, 1962 et 1966) sont réalisées par tranches en cuves traditionnelles. De 1970 à 1975, la coopérative augmente sa capacité en construisant cinq cuves de 5.000 hl. Actuellement, la cave a une capacité de stockage de 69.000 hl, elle est utilisée pour la réception des vendanges et le stockage. L'intervention plus tardive de l'architecte Henri Cauquil-Gleizes ne permet pas à ce jour d'être précisée.


Galerie (1)

Description
La coopérative est formée d'un grand corps de bâtiment abritant le hall de vinification et le cuvage. Dans le mur-pignon de l’avant-corps sont percées au rez-de-chaussée les ouvertures des quais de réception des vendanges et à l’étage, les baies du logement de fonction dont le balcon sert de auvent. L’ossature en béton armé de la coopérative est cachée par l’appareil irrégulier en basalte.


Observations
La composition avec vaisseau unique et avant-corps à mur-pignon, différente de celles données dans les années 1930 (à Saint-Thibéry ou Boujan-sur-Libron par exemple), se retrouve dans les réalisations plus tardives attribuées à Emile Peyre (Lieuran-les-Béziers, Thézan-les-Béziers, Cazedarnes, Cébazan). Les génoises, les armoiries du village, l’opposition franche entre les éléments en béton clair et le mur en moellon sombre, la dissymétrie de l'avant-corps esquissée (mais très affirmée dans d'autres réalisations) sont caractéristique du modernisme pittoresque d’Emile Peyre.