Sieur D'arques
Commune Limoux (11)
Réalisée par
Villeneuve René (architecte)
Villeneuve Jean (ingénieur)
Date de construction initiale 1947
Ref. IA11001551

Crédits
Sauget Jean-Michel
(c) Inventaire général, 2008



Histoire
La société coopérative est constituée le 16 avril 1946. La blanquette est un cépage dont le moût, vinifié selon la méthode champenoise, donne un vin mousseux. Jusqu'à la fin de la dernière guerre, la blanquette était fabriquée par quelques industriels qui achetaient aux vignerons producteurs leur récolte. Après le dernier conflit, des producteurs décident de se regrouper en société coopérative pour vinifier eux-mêmes leur production dans un souci de recherche de qualité constante, volonté qui faisait défaut jusque-là. Les services agricoles du département ont été mis à contribution pour monter un cahier des charges permettant de répondre à ces critères qualitatifs. René Villeneuve est choisi comme architecte pour dresser le projet et suivre les travaux qui se sont étalés sur plusieurs années. Le premier projet est déposé le 5 avril 1947 et prévoit la construction d'une tranche ferme revue à la baisse par rapport au projet initial. La 1ère tranche de 1947 concerne le bâtiment de la cave (à vaisseau unique), la réception de la vendange par une rampe, 2000 hl de cuverie et 200 m de galeries souterraines. Le mémoire explicatif précise : "En conséquence sont supprimés dans le 1er lot : les pavillons de réception, le bâtiment en façade (bureaux et logements), 3000 hl de cuverie, 300 mètres de galeries souterraines, la clôture et le revêtement de la cour de manoeuvre, les dépendances, la cabine du pont-bascule". En 1951, un agrandissement de cuverie prend place dans le bâtiment existant, au 1er étage. En 1955, nouvelle cuverie installée à côté de celle de 1951, au 1er étage. La même année, Villeneuve dresse un nouveau projet d'agrandissement qui prévoit la construction de salles de travail et de stockage des bouteilles au rez-de-chaussée, contre le mur pignon du vaisseau, sur une surface de 1500 m². Complétant son projet primitif abandonné en 1947, il prévoit également un avant-corps (sans les pavillons latéraux ronds et hors-oeuvre) à 3 niveaux avec la façade principale sur le mur pignon. Ce corps est installé sur le toit terrasse de la salle de stockage pour abriter les bureaux au premier étage et des logements au 2e étage. En 1958, de nouvelles cuves sont construites au 1er étage du vaisseau. En 1959-1960, construction d'une cuverie de 5600 hl qui vient s'adosser, comme le montre un schéma dessiné par Villeneuve sur un calque posé sur une carte postale, contre le mur gouttereau droit du vaisseau. En 1960, deux salles de stockage sont construites de part et d'autre de la salle de stockage et de travail construite en 1955. Villeneuve prévoit également la construction d'un escalier tournant monumental à deux volées droites reposant sur un arc segmentaire en avant de la salle de stockage, pour assurer un accès direct entre la cour de manoeuvre et les bureaux. Le garde-corps devait être décoré de ferronneries représentant des bouchons de bouteilles de blanquette mais ce motif, un peu lourd, ne sera pas retenu. En 1961, un bâtiment, adossé à gauche du vaisseau principal abrite une nouvelle cuverie qui restitue la symétrie de la composition générale de la cave, rompue en 1955. En 1963, construction d'une salle d'expédition (1000 m²) qui prend place dans la cour, à droite, en avant de la façade principale. En 1966, nouvelle cuverie en haut, à droite, dans l'angle formé par la construction de 1955, contre laquelle elle s'adosse, et celle de 1963. D'autres travaux d'agrandissements complètent encore les installations du site, avec, entre autres, les petits pavillons latéraux débordants placés de part et d'autre de l'avant-corps. A partir de 1975, René Villeneuve, assisté par la société INGITEC, (société d'ingénierie et d'études économiques) de Strasbourg, suit le projet de construction de la grande unité de production de Flassans-Ouest, au nord de Limoux, le long de la route de Carcassonne. Les travaux s'échelonnent sur plusieurs années.



Description
La cave des Producteurs de Blanquette est un rare exemple de structure de production complexe dont le suivi par un même architecte, René Villeneuve, a permis de conserver l'unité de l'ensemble en dépit d'une certaine lourdeur et de contraintes topographiques importantes. Le parti pris régionaliste s'inscrit en droite ligne dans la production audoise de cet architecte entre 1947 et 1951 : vaisseau unique massif, faux appareils de moellons plaqués sur la structure en béton armé. Le plan primitif se compose d'un vaisseau unique, de plan centré, à trois niveaux qui ne transparaissent pas de l'extérieur. Le projet primitif comportait un avant-corps flanqué de pavillons latéraux ronds hors-oeuvre en avancée sur la façade. Le projet a été réalisé sur plusieurs campagnes qui en ont modifié la philosophie générale en plaçant une série de salles basses en avant du vaisseau. Elles ont servi de socle aux nouvelles extensions qui prennent place sur leurs toits terrasse. Par la suite, l'installation de nouveaux bâtiments de part et d'autre du vaisseau principal complète l'organisation d'ensemble sans porter atteinte à l'unité architecturale.