Société Coopérative De Distillation De Saint-André-De-Sangonis
Commune Saint-André-De-Sangonis (34)
Réalisée par
maître d'oeuvre inconnu
Chauliac (ingénieur)
Date de construction initiale 1920
Ref. IA3400741

Crédits
Rodriguez Lionel
(c) Inventaire général, 2009



Histoire
Les six fondateurs de la distillerie acquièrent par leurs apports respectifs un chai privé le 23 novembre 1919 en vue d'y installer le futur établissement. Le 3 décembre la société adopte ses statuts et son règlement intérieur. Les travaux commencent après l'obtention d'une avance à long terme en juillet 1920. L'alcool est produit par la distillation des marcs aux calandres, remises en état en 1938. En 1937 la société appartient au Syndicat Central des Distilleries Coopératives dont le siège est à Montpellier. Peu avant 1950 s'opère le passage à la diffusion par la construction d'une première batterie de cuves. La deuxième tranche de construction de cuves à diffusion, cuves à piquettes et acquisition de matériel de manutention est lancée en 1950. La cave coopérative est construite sur une parcelle voisine en 1951 par l'architecte J. Rouquier. L'ingénieur Chauliac assure en 1955 la maîtrise d'oeuvre d'une batterie supplémentaire de cuves à diffusion et cuves à piquettes avec leur équipement, ainsi qu'un pont bascule de 40 tonnes. Les colonnes sont renouvelées en 1982 avec l'acquisition d'un appareil à 3 colonnes inox. L'appareil de la distillerie coopérative de Frontignan est transféré à Saint-André-de-Sangonis pour continuer la production d'eau-de-vie de marc de muscat de Frontignan.


Galerie (1)

Description
La distillerie est un édifice à bâtiments isolés composé d'un bâtiment rectangulaire régulier à corps multiples, d'un bâtiment de plan centré à usage de bureau, d'un autre bâtiment rectangulaire régulier allongé à deux corps servant de logement et de garage, de deux batteries de cuves à diffusion, d'un bâtiment rectangulaire régulier abritant l'activité d'épépinage, d'un bâtiment rectangulaire à deux corps à usage de silo et d'un bâtiment rectangulaire régulier à deux corps pour du stockage divers. le bâtiment principal présente ses divers corps à l'alignement de la rue, certains étant en position de retrait. Il s'agit d'un ancien chai de vinification devenu silo à marcs puis chai à alcool, d'un atelier de distillation construit à l'emplacement d'une cour, d'une chaufferie installée dans l'ancien atelier de distillation, d'un poste de pesage relié à un pont-bascule situé derrière le portail, et d'une cuverie à lies.